×
Bienvenue sur le nouveau serveur de l'Aru2L (17 Nov 2012)

Nous voila en phase beta suite à une refonte totale du site de l'aru2L, n'hésitez pas à faire remonter les Bugs que vous pouvez trouver sur contact(@)aru2l.org (enlever les parenthèses) ou en créant un post sur le forum.
Nous vous prions de bien vouloir nous excusez pour la gène occasionnée.

Topic-icon Présidence espagnole: Vers l'Inquisition numérique

  • Winux
  • Portrait de Winux Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrator
  • Administrator
  • Avec un bon compliment, je peux vivre deux mois..
Plus d'informations
il y a 8 ans 8 mois #3791 par Winux
Winux a créé le sujet : Présidence espagnole: Vers l'Inquisition numérique
Communiqué de la Quadrature du Net.

*** Paris, 25 février 2010 - Un document inquiétant relatif à Internet a
été publié par la Présidence espagnole du Conseil de l'Union européenne.
Tout en demandant aux États membres quelles sont leur pratiques en
matière de filtrage d'activités illégales sur Internet, la Présidence
fait l'amalgame entre la pédopornographie, les discours racistes et
xénophobes et la contrefaçon d'oeuvres soumises au droit d'auteur. ***


Poursuivant sur cette inacceptable confusion des genres, le document va
jusqu'à dire qu' « Internet devient un instrument de régression sociale
». Une telle instrumentalisation des peurs dans le but d'imposer des
politiques réactionnaires telles que le filtrage du Net n'est pas
tolérable dans l'Union Européenne.

Ces questions (voir ci-dessous) sont clairement orientées pour justifier
l'imposition du filtrage de l'Internet et son extension à de nouveaux
domaines. Alors qu'elles sont inefficaces pour faire appliquer le droit,
ces mesures dangereuses mettent en cause la structure décentralisée
d'Internet et violent le principe de neutralité du Net. Elles ouvrent
également la porte à la censure. En effet, appliquer les limites
traditionnelles de la liberté d'expression au travers du filtrage du Net
expose les utilisateurs d'Internet au risque de blocage collatéral de
sites web (sur-blocage).

« Cette instrumentalisation réactionnaire des peurs par la Présidence
espagnole n'est pas tolérable. Nos sociétés modernes doivent considérer
Internet comme un espace public au service du progrès culturel,
économique et social, pas comme un far-west dans lequel aucune règle ne
s'applique. Les citoyens attachés à leurs libertés et à Internet sont
menacés par ce projet sécuritaire visant à contrôler la sphère publique
en réseau. Les citoyens européens, tout particulièrement en Espagne,
doivent suivre l'exemple de l'initiative 'Red Sosenible' [1] et
s'opposer à cette vision extrémiste et dangereuse », déclare Jérémie
Zimmermann porte-parole et co-fondateur de La Quadrature du Net.

http://www.laquadrature.net/fr/presidence-espagnole-vers-linquisition-numerique

\"Il faut se durcir... mais sans jamais se départir de sa tendresse\" Che Guevara

Connexion pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.123 secondes