×
Bienvenue sur le nouveau serveur de l'Aru2L (17 Nov 2012)

Nous voila en phase beta suite à une refonte totale du site de l'aru2L, n'hésitez pas à faire remonter les Bugs que vous pouvez trouver sur contact(@)aru2l.org (enlever les parenthèses) ou en créant un post sur le forum.
Nous vous prions de bien vouloir nous excusez pour la gène occasionnée.

Topic-icon Installer Mageia 4 en (double) boot UEFI

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #6563 par lebipbip
lebipbip a créé le sujet : Installer Mageia 4 en (double) boot UEFI
Hello Folks,

Après avoir un peu galéré, j'ai enfin réussi à installer une Mageia 4 en double boot avec Windows 8 sur un système UEFI.

La démarche n'est pas très compliquée et comme on dit, il suffit de le savoir. C'est pour cela que j'ai décidé de partager ce savoir. Si ça peut servir à d'autres...

Avant de commencer, je tiens quand même à préciser deux choses. Tout d'abord, je n'ai rien inventé et comme il se doit, je vous donne ma principale source d'information à ce sujet : wiki.mageia.org/en/UEFI_how-to
Ensuite, comme il est précisé dans la page citée, la prise en charge de l'UEFI dans Mageia 4 est considéré comme expérimental à l'heure où j'écris ces lignes.

Tout ceci étant dit, passons au sujet de ce post.

Téléchargement de la distribution
Pour réaliser mon installation, je suis parti de la version « Live KDE » de Mageia 4. Vous pouvez la télécharger sur le site de la distribution :
https://www.mageia.org/fr/downloads/

Vous verrez, Mageia propose également le bureau Gnome ;-)

Préparation du média de démarrage de Mageia
Pour un boot UEFI, il n'est pas besoin de créer une clé USB amorçable. Il suffit juste de copier le contenu de l'iso sur la clé USB.
Monter l'iso dans un dossier quelconque de votre arborescence, en copier le contenu sur la clé. Pour effectuer le montage facilement, j'ai utilisé AcetoneISO.

Préparation du PC
Dans les nouveaux PC, le boot UEFI viens souvent avec son copain le « secure boot ». Cela implique d'avoir un système d'exploitation signé avec une clé. Mageia n'ayant pas les moyens de se payer cette fameuse clé, je vous conseille de passer dans le bios pour désactiver le secure boot.

(Je passe volontairement sur les détails. Je considère que le paramétrage du bios fait partie des connaissances minimum pour suivre ce post.)

Une fois le secure boot désactivé, Windows démarre toujours sans sourciller. Tout va bien de ce côté là.
Malgré tout, je vais expliquer rapidement l'installation en simple et en double boot. Le principe étant finalement le même.

Installation en simple boot
Ici, Mageia est installée seule sans autre système d'exploitation.

Préparation du disque
Avec un outil comme Gparted (disponible en live cd), créer une table de partition de type GPT



Attention ! Toutes les données présentes sur le disque seront écrasées !

Ensuite, créer une partition nommée EF00 de plus de 100 Mo, formatée en FAT32. J'ai choisi 150 Mo pour être tranquille sans pour autant prendre trop de place.
Une fois de plus, je ne vous expliquerais pas comment créer une partition...

Démarrage du PC sur la clé USB
Une fois le disque prêt, démarrer le PC sur la clé, en affichant le menu de boot au démarrage du PC.
Dans les différents choix de démarrage proposés par Mageia, prendre ceux notés « from USB ». Sinon, le démarrage échoue.

Installation
La procédure d'installation est la même que pour une installation classique. Les Tutoriels à ce sujet pullulent sur Internet.
Je vais m'attarder sur les phases délicates.

Partitionnement
Lors de la phase de partitionnement, choisir « partitionnement personnalisé »



Là, vous pourrez créer les partitions pour Mageia. N'oubliez pas le petit bouton magique « Partitionnement automatique » qui permet de répartir les différents volumes /, /home et swap de manière automatique sur un espace vide.

Le point important ici, est de bien définir un point de montage pour notre partition EF00. Il faut donc la sélectionner, puis cliquer sur « Point de montage »


* capture d'écran amoureusement bricolée par mes soins ;-)

Dans la fenêtre de sélection du point de montage, écrire /boot/efi



Une fois tous les points de montage et les partitions déclarés, vous pouvez continuer l'installation de manière normale.

Jusqu'au moment de l'installation de Grub. Avant de procéder à sa mise en place, il faut installer la version efi de Grub. Celle-ci n'étant pas proposée par défaut.

Pour cela, ouvrir une console et passer root
su -
puis faire un chroot sur le dossier d'installation
chroot /mnt/install
enfin, installer Grub-efi
urpmi grub2-efi
Taper o lorsque le système propose de supprimer l'ancienne version de Grub2 pour accepter cela.

Une fois l'installation réalisée, vous pouvez sortir du chroot
exit
puis du root
exit
et enfin de la console
exit

de retour dans la fenêtre d'installation de Mageia, choisir Grub2 comme programme d'amorçage par défaut, et laisser le disque proposé.



Vous pouvez ensuite finir l'installation.

Installation en double boot
Le principe en double boot reste le même qu'en simple boot. Les manipulations sont d'ailleurs les mêmes.

Préparation du disque
Ici, le disque est presque prêt. En tout cas, la partition EFI existe déja. Elle est souvent nommée ESP et occupe 300 Mo de place sur le disque. A vous de la repérer.

Par contre, il conviens de faire de la place à notre Linux. Pour cela, je vous conseille de passer par l'utilitaire de gestion des disques de Windows. Ainsi, il ne se plaindra pas au démarrage que quelqu'un est venu lui mettre le boxon dans sa chambre ;-)

Installation de Mageia
Pour le reste de l'installation, reportez vous à ce que j'ai écrit au dessus. Pensez à monter la partition ESP dans /boot/esp lors du partitionnement personnalisé. Et n'oubliez pas d'effectuer un chroot pour installer grub2-efi avant de le sélectionner comme programme d'amorçage.

Démarrage de Windows
Il se peut que Windows ai été mal détecté par Grub lors de son installation. Ainsi, même s'il est proposé dans le menu, ce dernier ne veut pas se lancer. Il faut donc filer un coup de main à Grub et lui indiquer précisément où chercher.

Ajout d'une entrée à Grub
Le mieux pour indiquer la bonne partition à Grub, est de lui donner directement son UUID. Pour le trouver, il suffit d'ouvrir une console en tant que root et de taper
blkid
relever l'UUID de la partition qui nous intéresse un truc du style 502D-EB63).

Muni de ce sésame, éditer le fichier
/etc/grub.d/40_custom

Ajouter ces lignes à la fin du fichier
menuentry "Windows 8" {
insmod part_gpt
insmod fat
insmod search_fs_uuid
insmod chain
search --fs-uuid --no-floppy --set=root  502D-EB63
chainloader (${root})/efi/Microsoft/Boot/bootmgfw.efi
}
enfin, recréer la configuration de Grub pour que la modification soit prise en compte.
grub2-mkconfig >/boot/grub2/grub.cfg

Au redémarrage, vous devriez avoir un nouveau choix « Windows 8 ».
A ce stade si tout va bien, vos deux systèmes sont à présent installés et opérationnels.

That's all Folks !


Fabrice Bordes
secrétaire de l`Aru2l
bordesfabrice(at)gmail(dot)com
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 3 ans 5 mois par lebipbip.

Connexion pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.254 secondes